Une cérémonie mystique avec des indigènes, au coeur de l’Amazonie !

J’effectue un court volontariat auprès d’une coopérative communautaire gérée par un peuple indigène, vivant au fin fond de la forêt amazonienne.

Ce soir, j’ai de la chance, c’est l’offrande à la Terre-Mère ; la Pachamama. La Pachamama, c’est la déesse terre, dans la culture Inca. La terre mère, notre terre, est en quelque sorte le dieu des Incas (avant l’arrivée des espagnols et du christianisme). Elle est à la base de tout : être vivants, végétaux, minéraux, textile, technologie, etc. Il convient donc de lui faire des cadeaux pour s’attirer ses bonnes grâces.

Me voici au milieu de la jungle, avec des indigènes, prêt à assister à un rituel nocturne, quelque peu mystique, et assez invraisemblable. Ce rituel, qui s’effectue une fois par an, durant le mois d’Aout, vise à remercier la Terre pour les offrandes qu’elle nous a accordées durant l’année passée. On la sollicite également pour que l’année à venir soit fructueuse.

Un « maestro » venu de loin, de l’Alti Plano, est là pour orchestrer la cérémonie. Il est assez mystique !

Nous sommes en cercle, autour d’une bâche, sur laquelle se trouve 4 kg de feuilles de coca, quelques autre substances tel de la levure pour mélanger avec les feuilles de coca…. une dizaine de paquets de cigarettes, et 5 glacières remplies de bière… (la bière est la boisson que tu trouves dans n’importe quel endroit de la planète, de la forêt amazonienne aux déserts marocains). Et chacun se sert.

Le « maestro » commence la cérémonie. Il prend deux grandes assiettes, les posent sur la bâche. Puis tour à tour, il sort de ses sacs une multitude de choses, qu’il dépose tour à tour dans ces 2 assiettes : légumes, bonbons, white spirit, cotillons, fétus de lama!, feuilles de coca, rhum, etc. A certains moments, nous devons tour à tour verser dans l’assiette une multitude d’alcool. L’alcool symbolise le fait que grâce à la Terre, l’Homme peut s’amuser et profiter de la vie. Tout est minutieusement calculé, avec des discours appropriés pour chaque nouvel objet qui va rentrer dans cette assiette.

Il est de bonne augure de consommer. Dès qu’une bière est terminée, il faut absolument en reprendre une. Les feuilles de coca, on doit toujours en avoir dans la bouche. Quand aux cigarettes, la fumée sert à chasser les mauvais esprits. A un moment de la cérémonie, les personnes présentes doivent toutes fumer pour montrer qu’elles sont saines. J’étais avec un autre volontaire suisse qui ne fume pas, et qui a refusé bien sûr, et bien… Le pauvre… On l’a forcé à fumer une cigarette, il devait montrer patte blanche : « si tu es sain, tu dois fumer !! »

Lorsque les 2 assiettes sont remplies d’alcool et de fétus de lamas, on allume un feu. On brûle les assiettes et tout ce qu’il y a dedans. En même temps, chacun doit mettre dans le feu des feuilles de coca ou des cigarettes, une offrande à la terre mère. Et on devait également vider une dizaine de bouteilles de bière autour du feu, sur la terre ! Belle offrande à la terre mère, elle va être bourrée la pauvre !

Et s’ensuit une longue nuit, pleine de coca, de cigarettes et de bières, au fin fond de l’Amazonie. Tout le monde commence à être un peu bourré ! C’est n’importe quoi, je crois faire un de ses rêves complètement loufoques qui n’ont aucun sens !

Ci-dessous une petite photo avec Daniel, l’autre volontaire, et ce fameux chamane après la cérémonieIMG_5549

2 commentaires sur “Une cérémonie mystique avec des indigènes, au coeur de l’Amazonie !

  1. C’est assez drôle je trouve le statut de la cartouche de cigarettes dans ce genre de rite un peu partout dans le monde. Il est très courant quand tu es invité à ce genre de cérémonie qu’on te conseille de venir avec comme offrande une cartouche de cigarettes.
    En tout cas, c’est généralement le genre d’évènement durant un voyage qu’on n’oublie pas ! Excellent.

  2. Comme je vous envie ! Un voyage tel que celui que vous avez fait est une grande richesse tant sur le plan humain que sur le plan du visuel.
    Les voyages forgent un homme, merci beaucoup pour votre site !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *