Les Balkans en auto-stop. Episode 2 : impossible n’est pas français !

Nous nous réveillons sur une station d’autoroute, près d’Annemasse… Il est temps de définir notre nouveau parcours.  Objectif du jour : Brescia, une ville à 100 km de Milan.

DCIM100MEDIA

Une amie, Sara, habite à Brescia et peut ce soir nous héberger. L’occasion de partager le quotidien de locaux et… de prendre une douche ! Mais il nous faut parcourir 540 kilomètres dans la journée… Impossible vous dites ?

DCIM100MEDIA

Un gros 4X4, vitres tintées, s’arrête. Peu rassuré, je m’approche à la fenêtre…

« Je vais près de la frontière, montez ! », nous annonce le conducteur.

A bord, Yves, la soixantaine, un grand voyageur ! Yves a traversé l’Afrique en voiture et plusieurs océans en bateau. Il nous raconte ses voyages sur l’eau. Avec lui, nous prenons le large. Au fil des conversations et au fil de l’eau, son 4X4 s’est transformé en bateau et la fenêtre est devenue un hublot…DCIM100MEDIA

Je m’imagine déjà traverser l’Atlantique en voilier : se retrouver dans l’immensité de l’océan, observer les couchers et levers du soleil sur une couche d’eau interminable et se sentir loin, loin de tout… J’espère un jour tenter cette expérience !

Pris par la conversation, nous oublions de lui demander de nous déposer à une aire d’autoroute, nous descendons donc à la sortie/entrée d’autoroute qui mène à sa maison. GROSSE ERREUR STRATÉGIQUE ! Peu de personnes prennent cette entrée d’autoroute, seulement des locaux. Règle numéro 487-2 bis de l’auto-stoppeur : est toujours préférable de faire de l’auto-stop dans les aires d’autoroute ou stations de péage plutôt qu’à une entrée d’autoroute.

Bon… Nous sommes au pied du Mont Blanc, il y a pire comme endroit pour galérer !

DCIM100MEDIA

Après quelques minutes d’attente, une voiture s’arrête, son conducteur nous dépose à l’entrée de la 4 voies qui mène au tunnel du Mont Blanc. Personne ne s’arrête…. On nous avait prévenu : il est très difficile de traverser ce tunnel en auto-stop, car il y a des contrôles, et les gens ne veulent pas prendre le risque d’embarquer des inconnus. L’attente est bien trop longue…

DCIM100MEDIA

Règle numéro 361-4 de l’auto-stoppeur : avoir du culot ! Nous partons à pied sur la 4 voies, au milieu des embouteillages. Mélanie demande à la première voiture :

« Bonjour. Est-ce que vous pouvez nous faire traverser le tunnel, en échange on partage les frais du péage ? »

« OK. Montez ! »

« Vous allez jusqu’où ? »

« Milan… »

« Nous aussi ! »

La chance ne sourit pas à ceux qui lui font la gueule !

C’est parti pour plusieurs heures de route avec Mourad et Issam, deux tunisiens qui habitent à Milan. Le chéri de Mélanie est lui aussi tunisien et a habité en Italie… Depuis hier, c’est la 3ème étrange coïncidence… (cf épisode 1) ! Signe, destin ou simple hasard ? A chacun sa version !

Mourad et Issam reviennent de Paris : « On a fait un aller-retour Milan-Paris en voiture pour y amener un ami sans-papier, car s’il avait pris le bus ou le train, il se serait fait attraper par la police, et ils l’auraient renvoyé au pays. »

Bon… Ils ont véhiculé pendant plusieurs heures un sans-papier, alors prendre des auto-stoppeurs, même pas peur !

Ils sont d’une sympathie incroyable. Nous ne voyons pas les heures passer. Encore une fois, notre confiance en l’être humain s’agrandit. L’avantage, lorsque l’on fait de l’auto-stop, c’est que les gens qui nous prennent sont souvent les plus généreux, alors on tombe toujours sur des gens biens !

DCIM100MEDIA

Ils nous déposent en gare de Milano ! Maintenant qu’on est là, on ne va pas s’emmerder à faire de l’auto-stop, on prend un train régional pour Brescia.

Sara vient nous chercher en gare de Brescia. Avec sa spontanéité déconcertante, son énergie débordante et son hospitalité bienveillante, Sara nous accueille comme des rois.

Spritz, pirlo, focaccia… Les délices de l’Italie s’offrent à nous ! Nous savourons notre réussite et cette magnifique ville, avant de repartir demain matin…

DCIM100MEDIA

IMG_1649IMG_1650

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *