Argentina auto-stop. Episode 5 : un bout de nuit avec Roger le routier, sexy !!

Objectif du jour : atteindre Salta, ville située à 300 km, pour aller faire du rafting !! Aujourd’hui, il pleut, il fait froid… très mauvaises conditions pour l’auto-stopper !

Je suis à un super emplacement, au milieu d’une déchetterie en plein air, et pas loin des bidonvilles, parfait ! Heureusement, Mario m’amène à 20 km, histoire de sortir de la ville. Je monte dans son pick-up, mon sac à l’arrière, au milieu du foin.

Et me voici à attendre 5 heures, sous la pluie. J’ai froid, je suis tout mouillé, j’en peux pluuuuus !! Aucune voiture ne s’arrête. La pluie, surement, les en empêchent…

La nuit commence à tomber, je n’ai pas avancé. Désespéré, je tente la technique de la « station essence » : aller à une station essence et demander aux camionneurs ou aux véhicules s’ils vont dans notre direction. Technique très appréciée de l’auto-stopper, permettant de choisir son hôte et d’avoir le temps de discuter avec les gens pour qu’ils puissent voir qu’on est quelqu’un de gentil ! Mais pas évident de trouver quelqu’un qui va dans notre direction ou qui veut bien de nous…

Tous les camions restent dormir ici ce soir… Il n’en reste plus qu’un à qui je n’ai pas demandé… Une prostituée vient juste de sortir du camion. Booon, c’est glauque, mais j’ai pas le choix ! Il va dans ma direction, je monte dans son camion, ça sent pas bon dans son camion…

Et me voilà parti pour un bout de nuit avec Roger le routier dans son camion (j’ai envie de l’appeler Roger ça lui va bien je trouve). IMG_4799On ne peut pas faire plus sexy comme nuit !!

Roger a 7 enfants, de 6 femmes différentes, et me raconte ses expériences sexuelles… Un vrai de vrai !

5 heures de route, on discute, après ses expériences sexuelles, on parle de politique et de sport. On s’arrête dans les stations de camionneurs pour prendre des cafés.. On discute avec les « collègues ». Vis ma vie de routier !!!

Il est minuit, il doit continuer dans une direction qui n’est pas la mienne. Il me dépose devant un hôtel dans un petit bled paumé, sympa ! Je ne suis plus qu’à 40 km de ma destination.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *