Traversée du fleuve Amazone. 2ème trajet : comment se rendre dans 3 pays en 3 heures ?

Je viens de passer 2 semaines à Iquitos et ses environs, au nord du Pérou, ou j’ai eu l’occasion de vivre des expériences complètement incroyables en Amazonie (articles à venir), et où j’ai croisé Mireille Mathieu en pleine jungle (cf article : J’ai croisé Mireille Mathieu en pleine jungle amazonienne !)

C’est parti dorénavant pour un nouveau voyage le long de l’Amazone…

Objectif : rejoindre la triple frontière péruviano-colombiano-brésilienne perdue au fin fond de l’Amazonie…

MapaTripleFrontera

Je décide de prendre un « speed boat » (bateau rapide). Seulement 12 heures de voyage. Le capitaine va naviguer assis sur une chaise de jardin, en plastique. Nos bagages sont attachés sur le toit. Tout ça à 120km/heure. C’est rassurant !

IMG_8117

5 h du matin : arrivé au port, sous une fameuse averse tropicale. Ici, ils appellent ça « la lluvia loca » (= la pluie folle). En à peine 15 minutes, toutes les rues sont inondées et on a les pieds dans l’eau, impressionnant. Je n’ai dormi qu’une heure, je suis complètement crevé et trempé.

Je n’ai qu’une envie : DORMIR. Mais c’est sans compter sur mon voisin qui me demande :

« Combien coûte un kilo de cocaïne en France ». Puis il me propose d’exporter et de vendre sa cocaïne en France…

 « Bien sûr », lui ai-je répondu, « pas de souci »

Je m’endors, rassuré par mon nouveau voisin…

A mon réveil, il me demande : « est-ce que tu peux me trouver du travail en France, n’importe lequel. »

« Oui pas de souci. Laisse-moi d’abord exporter ta cocaïne et ensuite je te trouve un travail ». Lui ai-je répondu

C’est la 50ème fois environ depuis le début de mon voyage que quelqu’un me demande de l’aider à trouver un travail en France… Je dois à chaque fois parler de la complexité du monde occidental pour expliquer qu’il m’est impossible de trouver du travail à un inconnu étranger rencontré dans le bus. Différences culturelles : les gens ne comprennent pas et pensent que je ne veux pas les aider. Je déteste faire ça, ça me fait de la peine.

Nous voila arrives… Je récupère mon sac à dos, qui était sur le toit du bateau (oh que     j´aime faire des rimes sur l`eau…). Tous mes vêtements sont complètement pourris trempés…. Pfff je venais de faire une lessive.

Voilà, nous voici arrivés à la triple frontière ! Complètement perdue au milieu de la jungle, accessible uniquement par un long trajet en bateau.

IMG_8114

IMG_8115

Pour se rendre au poste frontière péruvien, afin de faire tamponner son passeport pour la sortie du territoire, il faut marcher, les pieds dans la boue, jusqu’à une petite communauté au milieu de la forêt. Le poste frontière : une petite cabane en bois, un toit en taule sur lequel quelques perroquets chantent… On se croirait dans un film !!

Puis je prends une petite barque pour me rendre au Brésil, afin de connaitre le jour ou part mon prochain bateau.

IMG_8116

Il part après-demain. 2 jours d’attentes.

Je décide donc de prendre un moto-taxi pour me rendre en Colombie, ou je vais pouvoir trouver un endroit pour dormir…

Voila, je viens de faire 3 pays en 3 heures, sans prendre l’avion… Ridicule !

Un commentaire sur “Traversée du fleuve Amazone. 2ème trajet : comment se rendre dans 3 pays en 3 heures ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *