RDV en terres inconnues : vivre dans une communauté au cœur de l’Amazonie. Petite introduction…

2 jours de bateaux sur l’Amazone, suivi de 18h sur de petits affluents au cœur de la jungle. Ça y est… nous y voilà : Boa Esperança, petite communauté, perdue dans l’Amazonie brésilienne, à 3 jours de bateau de la civilisation. IMG_8525 IMG_8522

Comment je me suis retrouvé ici ?

On m’introduit à un membre d’une communauté. Grâce à l’aide d’une traductrice, je lui dit que je suis intéressé pour partager leur quotidien. Il me répond « OK le bateau de la communauté part demain. Tu peux venir avec nous. Tu dormiras chez mes parents ».

Dans cette communauté inaccessible, c’est la 2ème fois de leur vivant qu’ils accueillent un européen.

Donc voilà, je débarque, seul, sans connaitre personne, sans aucun but précis, perdu dans la jungle, là ou jamais un étranger ne met les pieds… Je vais vivre là bas, pour une durée totalement indéterminée, sans moyen de communication… Et pour couronner le tout, je ne comprends pas un mot de ce qu’ils vont me raconter (je viens tout juste d’arriver au brésil, et personne là bas ne parle anglais ou espagnol). Les conditions idéales !

Mais alors pourquoi y aller ?

Simplement pour découvrir d’autres façons de vivre, d’autres mondes.

Chaque matin, je vais me lever, sans but, sans savoir ce que je vais faire de ma journée. Je vais juste accepter tout ce qui se présente à moi. Tel un être, sans passé, sans intention, sans attentes, sans rien, totalement neutre.

Pourquoi voyager ainsi sans but ?

Pour découvrir et réaliser des choses que jamais je n’aurai expérimenté si je décidais de ma destinée… (Bon… Aussi parce que je comprend rien du tout à ce qu’on me raconte et je peux difficilement m’exprimer donc je peux rien prévoir 😉 )

Et la barrière de la langue ?

Le fait de ne pas parler portugais va me permettre d’arrêter de poser sans cesse des questions, sortir de mon mental, pour ressentir et observer davantage.

Ça va être une expérience assez forte et enrichissante. J’ai un peu peur j’avoue, de me faire couper 2 à la machette, d’attraper une maladie si loin de la civilisation, de ne pas pouvoir trouver un moyen de transport pour rentrer un jour… Et puis surtout, quand on a rien à faire, rien de prévu, la grande peur du vide !

C’est parti pour une aventure en Terres Inconnues…

Cette série comporte 4 articles :

  • 3/ L’intelligence du coeur : ce que cette expérience m’a apporté, ce que j’ai appris, ma vision des choses, mes réflexions

2 commentaires sur “RDV en terres inconnues : vivre dans une communauté au cœur de l’Amazonie. Petite introduction…

  1. Vraiment je te tire mon chapeau et t’envie en même temps….. tout ce dont j’aurai rêvé et dont je ne suis pas capable !!!
    Depuis notre rencontre au Pérou, je te suis de temps en temps et suis émerveillée par tant de réflexion et de profondeur !
    Encore toute mon admiration et passe le bonjour à tes parents quand tu le pourras!
    Blandine

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *