Quelques reflexions apres 10 mois de voyage : un message d’amour et d’ouverture

Il n’y a pas une vérité, il y a différentes manières d’aborder la vie

L’univers est grand. La terre, l’existence, ont ses secrets. La plupart de ces secrets nous sont inconnus, et le seront à jamais. Chrétiens, athéistes,  bouddhistes, musulmans, animistes, cartésiens, aborigènes… Il y a différentes façons d’aborder ce monde, différents chemins. Personne n’a davantage raison que les autres. Chacun doit être respecté, même s’il n’est pas compris. Arrêtons de vouloir toujours imposer notre chemin aux autres.

Acceptons ce que nous ne comprenons pas

« C’est une sotte presemption d’aller dedaignant et condamnant pour faux ce qui ne nous sommes pas vraissemblable ». Montaigne

Si chacun de nous, occidentaux, comprenait une chose simple : ce n’est pas parce que quelqu’un vit différemment de nous, parce qu’il fait des choses qu’on ne comprend pas, que c’est forcement mal, et qu’il faut l’en empêcher ou le convertir (sauf si cela entrave la liberté des autres). Acceptons ce que nous ne comprenons pas, et laissons les autres vivre.

Nous ne maitrisons pas tout

On ne peut pas tout comprendre avec notre esprit d’occidental. Tellement de choses nous échappent. On croit tout maitriser, la science, l’univers, la médecine… Mais il y a tellement de choses qu’on ne maitrise pas. D’autres dans le monde les maitrisent bien mieux, avec d’autres méthodes qui nous paraissent, de notre point de vue, absurdes, archaïques, trop spirituelles ou même folles, simplement parce qu’elle ne peuvent pas être compréhensives avec nos yeux, notre culture (comme par exemple la telepathie pratiquee par les arborigenes australiens). Mais des méthodes dites « absurdes » peuvent, pour eux, pour nous, pour notre planete, s’avérer, parfois bien plus intéressantes et efficaces que notre science. Soyons humbles face aux autres cultures, et acceptons que l’inconnu puisse parfois être plus efficace.

 L’Homme est bon

Dans n’importe quel pays ou je suis allé, sans exception, même dans les endroits dits « dangereux », je n’ai rencontré que des personnes bien attentionnées. J’ai du rencontrer des milliers de personnes, seulement une seule a été mal attentionnée, une seule, sur plus d’un milliers ! Je sens la bonté dans la race humaine. Arrêtons d’écouter trop les médias et d’avoir si peur, les Hommes et les Femmes du monde sont bien meilleurs que l’on imagine !

Ecoutons notre cœur

Ecouter son cœur, c’est difficile pour nous. Car on nous apprend depuis tout petit, dès l’école, à trop utiliser notre tête, à tout penser. Dans beaucoup de pays, en Asie, en Amérique du Sud, les gens savent écouter leur cœur. A leur côté, on apprend aussi à écouter le notre, et à savoir l’ouvrir. On deviens ainsi de bien meilleures personnes. En Europe, on souffre, car on ne sait pas écouter notre cœur, car il est parfois irrationnel, et on veut tout comprendre avec notre tête.

« Toutes les réponses à tes questions sont dans ton cœur ». ALL YOU NEED IS LOVE !

Ouvrons notre cœur, perdons notre égo

La méditation, le yoga, le chamanisme ou toute autre discipline permettant d’ouvrir son cœur et de perdre un peu de son égo devrait être enseigné à l’école. Ouvrons nos esprits, notre cœur, notre éducation à autre chose que le « savoir », au sens propre du terme, à autre chose que l’apprentissage et le bourrage de crâne. On aurait beaucoup à gagner.

Un commentaire sur “Quelques reflexions apres 10 mois de voyage : un message d’amour et d’ouverture

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *