Ne JAMAIS rentrer la nuit tombée dans un village cambodgien

La maison ou je loge se situe à 25 minutes de marche du village, il me faut alors marcher 25 minutes aller et retour pour aller manger. Je rentre du dîner, vers 20h30, la nuit tombée…

Dans un village cambodgien, les maisons n’ont pas de grillage ou de muret comme chez nous. Et chaque foyer possède 3 ou 4 chiens. C’est là que ça se complique !

Les chiens me voient arriver, et cours vers moi. Je me retrouve entouré de chien qui m’aboient dessus pendant 25 minutes de trajet. Quand je fais fuir les chiens qui me suivent derrière, d’autres arrivent par devant, et je me retrouve encerclé !

Heureusement, les chiens ici ne sont pas élevés pour mordre ou attaquer, il suffit juste de prendre sur soi et de continuer sa route, calmement (le plus possible), au son des aboiements.

Un commentaire sur “Ne JAMAIS rentrer la nuit tombée dans un village cambodgien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *