Mais que va t’on bien pouvoir faire des chinois ?

Je suis hébergé par Fatma, une amie Bolivienne, d’origine arabe, qui est bouddhiste (j’adore !). Elle est en colocation avec 2 policiers. L’avantage d’avoir des potes policiers boliviens, c’est qu’ils sont dans les coulisses du fonctionnement étatique, de la corruption, etc. et te racontent des histoires invraisemblables.

L’un d’eux travaille au service de l’immigration. Il me raconte une anecdote que je me dois de partager !

Le casse-tête chinois :

Les chinois, ils sont partout. Beaucoup d’immigrants illégaux chinois viennent en Bolivie, pour ouvrir des petits commerces.

La politique d’immigration en Europe consiste à renvoyer les immigrants illégaux dans leurs pays, à bord d’Airbus. Sauf que les Boliviens, ils n’ont pas d’argent pour payer pleins de trajets d’avion jusqu’en Chine !

Mais que vont-ils donc bien pouvoir faire des chinois ?
Et bien… La solution est simple ! La police bolivienne traverse discrètement la frontière péruvienne avec les Chinois. Et arrivé au Pérou, hop… ils dépose discrètement les Chinois sur le territoire péruvien. Problème résolu, les chinois sont désormais immigrés illégaux au Pérou !

Sauf que les Péruviens, et bien… ils font exactement pareils ! Ils refourguent discrètement les immigrants Chinois au Boliviens…

Chacun se renvoie la balle, ou pourrait-on dire « chacun se renvoie le chinois ! ». Le casse-tête chinois ! Invraisemblable !

Un commentaire sur “Mais que va t’on bien pouvoir faire des chinois ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *