D’où vient le nom du fleuve Amazone et de l’Amazonie ?

Le fleuve Amazone (Amazonas en espagnol), le plus grand fleuve du monde, a donné son nom à l’Amazonie (Amazonia en espagnol), la plus grande forêt du monde. Mais d’où vient cet étrange nom ?

Ce nom vient d’une petite histoire que je vais vous raconter…

Au XVI siècle, une légende court chez les conquistadors : il existe une contrée fabuleusement riche en or : la cité d’or, appelée El Dorado… Certains pensent que cet El Dorado est caché dans cette immense forêt d’Amérique du Sud.

Après avoir pillés tout l’or des Incas, les conquistadors veulent toujours et encore plus d’or. Alors en 1539, Gonzalo Pizarro, frère du gouverneur du Pérou colonial, décide de lancer une expédition pour partir à la recherche de cette cité d’or. Ils partent de Quito, traversent les Andes, puis s’enfouissent dans cette grande et énigmatique forêt.

img_2139

Mais cette forêt faite de dangers, de maladies, de conditions extrêmes et de légendes sacrées, extermine au fur et à mesure les hommes de l’expédition. Les derniers survivants ont mangé les derniers chiens et les derniers chevaux. Alors Pizarro décide de construire un bateau et envoie l’explorateur Francesco de Orellana et 55 hommes sur ce grand fleuve s’enfonçant dans la jungle, avec la promesse de revenir s’ils rencontrent des aliments.

Au bout d’une semaine, Orellana et son équipe trouvent de la nourriture. Mais ils ne rentrèrent jamais… le courant trop fort les empêchent de faire demi-tour (ils auraient pu y penser avant quand même !). Alors ils décident de continuer l’expédition en descendant le fleuve (ils n’ont pas trop le choix en même temps). Durant cette aventure, ils ne trouvent pas d’or, mais le plus grand fleuve au monde (et ça, ça vaut tout l’or du monde. Mais pas à leurs yeux !). Le long du fleuve, ils rencontrent de nombreux indigènes, pour la grande majorité pacifiques. Ces derniers leur offrent même de la nourriture (sympas ces indiens!)

img_2147

Mais le 24 juin 1541, ils se font attaquer par une tribu de femmes indigènes, grandes et blanches, résidant le long du fleuve. Elles ne sont pas pacifiques, il s’agit de femmes guerrières ! Elles attaquent l’équipage d’Orellana avec des flèches et des sarbacanes.

Dans la mythologie grecque, il existe un peuple de femmes guerrières qui résident sur les rives de la mer noire. Ces femmes coupent leur sein droit pour faciliter le tir à l’arc. Dans cette mythologie grecque, elles sont appelées les Amazones.

Et ces femmes indigènes, vivant le long de ce fleuve, ressemblent étrangement aux Amazones, ces légendaires femmes guerrières du bord de la mer noire…

320px-amazonbattle

On décida donc d’appeler ce grand fleuve le fleuve des Amazones, en mémoire de ces femmes guerrières, et par extension on nomma sa forêt la forêt Amazonienne.

img_7523

Le nom de la forêt amazonienne vient donc de la mythologie grecque, qui l’aurait cru !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *