La traversée du fleuve Amazone. Premier trajet : petite présentation de notre bateau épave…

Premier bateau, premier voyage…  

Je suis au Pérou, je pars de Yurimaguas, pour rejoindre Iquitos. Pendant 4 jours et 3 nuits, je vais voyager sur les fleuves Huallagua et Maranonde, affluents de l’Amazone. 

Peru_Political_Map

Je voulais de l´aventure… Et bien je suis servi !!

Arrivé au port, c’est l’anarchie. Plusieurs bateaux, chacun t´assure que son bateau partira aujourd’hui, et que les autres partiront demain. Tous te donnent des infos contradictoires, tous te mentent ! Bref, il faut récolter toutes ces infos contradictoires pour essayer de trouver par soit même la vérité ! Intéressant, mais impossible !

Je parie sur le bateau « San Miguel », une bien belle épave ! On verra dans un prochain article que j`ai parie sur le mauvais cheval…

IMG_7393

Sympa le bateau non ? C´est rassurant !!

Petite présentation du bateau épave

En bas du bateau, toutes les marchandises : des animaux, des oranges, du riz, des coffres fort remplis de « je ne veux même savoir ce qu’il y a dedans… », des bananes…

Au 1er étage, une trentaine de péruviens tous entassés. On croirait un bateau d’immigrés.

IMG_7485

Au 2eme étage, sur le toit, quelques Péruviens et surtout des étrangers. Différence culturelle : les péruviens préfèrent être au premier étage pour ne pas avoir froid, quitte à s’entasser et ne pas avoir d’intimité. Sur le toit, les étrangers, eux, préfèrent avoir de l’espace, de l´intimité, et la vue sur le fleuve, quitte à affronter le froid, la pluie et le vent. Je fais partie de ces étrangers sur le toit de ce bateau. On installe nos hamacs

IMG_7430 IMG_7443

Sur ce toit, il y a :

  • Un belge qui est étudiant à Lima
  • Un couple franco-péruvien hippie, qui vend de l’artisanat dans la rue
  • Un colombien bouddhiste qui reste la journée dans son hamac, à ne rien faire. Durant les 3 jours, il ne parle à personne, et la nuit tombée, il s’installe seul à l’arrière du bateau pour chanter. On croise vraiment des gens bizarres en voyage.
  • Un hollandais qui part travailler comme traducteur dans la jungle
  • 2 jeunes péruviens

On est tous protégés par une « bâche »

IMG_7499

Et puis on a l’arrière du bateau, pour prendre un peu l’air

IMG_7451

Les conditions de voyage

A 20 euros la « croisière » sur l’Amazone, soit 5 euros par jour, « pension complète », il ne va pas falloir s’attendre au luxe ! C’est pas « la croisière s’amuse » ici !

Le repas

Au petit déjeuner, au déjeuner et au dîner : une bonne soupe de graisse de viande servie avec du poulet une banane plantain… Un délice au palais, on va se régaler !

IMG_7414

Tu fais la queue, et puis une grosse dame te sert une bonne grosse louche dans ton tupperware. Ici, pas de chichi, si le morceau de poulet tombe par terre, la grosse dame te le ramasse à la main pour te le remettre dans ton Tupperware. On s’échange les cuillères, les verres sans les laver, etc.

La salle de bain

Il n’y en a pas, donc pas de quoi se laver pendant 4 jours.

Les toilettes

Bon bah on verra bien si je vais attraper des maladies…

Tout est à l’extrême de nos sociétés à l’européenne trop aseptisées. Bref, pendant ces 4 jours, on ne va pas s’amuser à jouer à la princesse !

Prochaine épisode : et si on partait un jour ? 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *