Des rencontres improbables

Je dois aller à la frontière cambodgienne pour renouveler mon Visa thaïlandais. Sur la route, je décide de m’arrêter quelques jours dans une ville non-touristique, histoire de découvrir un autre visage de la Thaïlande.

Je viens de déjeuner, j’ai envie d’un café. Je trouve un coffee shop, qui est en fait une sorte de café littéraire intellectuel.

Je discute avec le serveur. Il a fait sa thèse sur Jean-Paul Sartre et Albert Camus. Il a un rêve : aller à Paris, non pas pour voir la tour Eiffel, mais pour prendre un café au fameux « café flore », ou se rendait régulièrement Sartre, De Beauvoir, Picasso…. Franchement, ce genre de rencontre au fin fond du trou du cul de la Thaïlande, ce n’est pas banal !

Au final, je reste l’après-midi à discuter avec les serveurs, puis avec les clients du coffee shop. L’après-midi à discuter de littérature française, de Paris, de l’influence de la Chine sur la Thaïlande… Le lendemain, je décide d’y retourner et j’y repasse mon après-midi. C’est mon nouveau QG provisoire.

377769_533310193368569_1272673733_n

Et en exclusivité, un petit livre de Jean-Paul Sartre traduit en thaïlandais, aux éditions ผมหนังสือไทยซาร์ตร์

IMG_1562

Un commentaire sur “Des rencontres improbables

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *