5 jours de trajet pour l’Amazonie – épisode 3, épisode final !

Lors des précédents épisodes…

Pour me rendre en Amérique du sud, il m’a fallu prendre 3 vols, avec exactement 3 retards, soit un total de 3 jours de trajet… Episode 1 à lire ICI

Il me faut dorénavant prendre 4 bus pour arriver en Amazonie. Je traverse différents mondes, un peu comme un jeu vidéo. Dans l’épisode 2, j’ai traversé les 2 premiers mondes ; le monde de la ville et le monde de la banane. Episode 2 à lire ICI

3ème monde : la mer et le désert

Je prends le bus à la frontière entre l’Equateur et le Pérou, pour me rendre à Piura, au nord du Pérou. De là, je pourrai trouver un autre bus pour l’Amazonie.

Ahhh le Pérou, m’y voici enfin ! J’ai tellement hâte de retrouver ce pays que j’aime tant !

dsc_0058

3 heures de queue pour passer la frontière ! 3 heures de queue pour un tampon sur un bout de papier ! Le voyage, c’est apprendre à être patient ! C’est aussi l’occasion de sympathiser avec les autres passagers.

Nous repartons enfin. A ma gauche, l’aridité et le désert.

dsc_0077

dsc_0074

A ma droite, la mer, au coucher du soleil.

images-1

L’arrivée à Piura était prévue pour 17 heures. On arrive à 22 heures ! Mais bon, je commence à m’habituer, le retard devient la norme pour moi ! Il me reste à trouver des soles (argent péruvien) et un endroit pour dormir. Bonne nuit !

4ème bus, 4ème monde : la montagne et l’Amazonie !

Mission du jour : trouver un bus pour l’Amazonie. Départ pour Tarapoto à 14h30, arrivée le lendemain à 5h30, soit 15h de bus. Allez, courage… C’est le dernier !

dsc_0064

Les vendeurs à la sauvette se bousculent dans l’allée du bus et aux fenêtres. Ils sont une vingtaine à crier « gazosia con su agua » « papas fritas » « pollo »… Parfois, ils sont plus nombreux que les passagers. Poulet, boissons gazeuses, flûtes, dvd pornos, lunettes de soleil… On peut tout acheter !

Traverser la cordillère des Andes, d’Ouest en Est, de nuit, est une vraie aventure !

Et nos deux chauffeurs ont des vrais gueules d’aventuriers. L’un est habillé en cow-boy, l’autre, avec ses cheveux longs bouclés et ses nombreux tatouages ressemble à un pirate.

dsc_0065

Et il faut être un vrai aventurier pour exercer ce métier. La route est chaotique. Nous roulons à flanc de montagne et zigzaguons sans cesse. Lorsque je regarde à la fenêtre, je ne vois que le ravin. Chaque virage dégage des perspectives vertigineuses. Cette fois-ci, je ne m’endors pas comme un bébé, je ne dors pas de la nuit ! Les chauffeurs n’ont pas le droit à l’erreur. En conducteurs de l’extrême, ils risquent leur vie à chaque trajet.

dsc_0085

dsc_0094

Leur unique objectif : avancer, avancer, avancer, et ne pas perdre une minute. Nombre de pauses réalisées en 15 heures de trajet : 0 !

Les chauffeurs se passent le volant à tour de rôle, les toilettes sont dans le bus, et le dîner est servi dans le bus.

dsc_0097

Sauf que ça zigzague dur… Alors à la fin du dîner, ils ne ne nous servent pas le café, mais… des sacs plastiques pour vomir ! Au fur et à mesure du trajet, j’entends les passagers régurgiter leur dîner, un par un…

Le jour se lève. Je sens la moiteur sur ma peau, c’est le signe que nous sommes arrivés en Amazonie. J’adore cette sensation. Me voici enfin dans la forêt tropicale, après 5 jours de trajet ! Le plus long trajet de ma vie !

dsc_0069

Un commentaire sur “5 jours de trajet pour l’Amazonie – épisode 3, épisode final !

  1. Bien joué Nicolas ! Comme je te comprends ! Je la connais cette excitation du voyage local tout pourri, avec l’objectif d’arriver à destination. Belle comparaison avec le jeu vidéo!

    Hâte de lire ou d’entendre la suite des aventures amazoniennes!

    A plus,

    Pierre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *